data scientist

Extrait des fichiers métiers JAE

Le métier

Le data scientist collecte, traite et analyse un volume important de données sur lesquelles s'appuient les entreprises et les administrations pour prendre des décisions. Il analyse la question posée, identifie et "fouille" les données pertinentes, structurées (base de données) ou non (courriers électroniques, réseaux sociaux...). Il réalise des programmes permettant de créer des modèles et des algorithmes qui croisent les informations. Il interprète les résultats à l'aide d'outils de visualisation (diagramme, cartographie...) Aisance avec les statistiques et les mathématiques, compétences en développement, capacités d'analyse sont indispensables dans ce métier.
  • L'emploi
    Depuis quelques années, le volume des données ne fait qu'augmenter, notamment avec la multiplication des technologies et des flux d'informations (courrier électronique, réseaux sociaux, applications mobiles, géolocalisation...). La collecte et le traitement de ces données représentent donc un enjeu commercial important pour les entreprises productrices de biens et de services, dans la mesure où l'activité permet une connaissance de leurs clients ou usagers.

    De façon plus globale, toutes les organisations (Etat, collectivité, recherche scientifique...) cherchent de plus en plus à s'appuyer sur des données chiffrées fiables, qui les rassurent dans leurs prises de décisions.

    Le contexte est donc favorable au développement du métier ou des métiers des data sciences. En effet, les différentes composantes du métier correspondent parfois à des postes et à des compétences bien spécifiques. Ainsi sur un projet "big data", on peut rencontrer un data scientist, un data miner, un data analyst, un chef de projet data...

    Cette tendance de fond laisse présager, d'après le Plan Big Data, des perspectives d'emploi importantes avec 140.000 créations de postes annoncés d'ici 2020 en France.
  • Le salaire
    La rémunération varie en fonction du niveau d'expérience, de qualification et de responsabilité du data scientist.

    En général, on débute sa carrière entre 2100 et 3000 euros brut par mois, et on peut espérer gagner entre 4000 et 5000 euros brut en fin de carrière.
  • Les débouchés
    favorable